6h30 : voila notre Taxi, ouf, il ne nous a pas oublié et est juste en retard... Nous voila parti pour 6 heures de route pour rejoindre Fatehpur Sikri. Les 6 heures passeront carrément vite, car on a dormi les 3/4 du trajet! Notre chauffeur n'a pas du nous trouver très loquaces mais je crois qu'on avait besoin de se reposer... On s'arrête au bord de la route pour déjeuner, on invite notre chauffeur à se joindre à nous. Nous prendrons 2 riz Baryani ; c'est bon mais trop épicé pour Stéphane qui ne mangera pas la moitié de son assiette. Je me marre (et je ne suis pas la seule, tout le resto se marre!!!). Il n'a même pas besoin de dire que c'est épicé, il y a juste à regarder la sueur humidifier son visage!  Après encore 1h30 de route, nous arrivons à Fatehpur Sikri. Impressionnant! Cette région de l'Inde est vraiment riche en édifices, encore une majestueuse citadelle. Bâtie par l'empereur Akbar à partir de 1572 pour y installer sa cour. Nous découvrons une fantaisie architecturale qui est la traduction des inspirations religieuses très différentes : hindoue, musulmane, jaïn et même chrétienne. Elle nous dépeint le portrait d'un souverain à l'esprit curieux et universel. Cette capitale fut abandonnée une quinzaine d'année après sa construction suite à une baisse de la nappe phréatique qui ne suffisait plus à subvenir aux besoins en eau de la population!!!! C'est dommage vue la beauté du site qu'ils n'aient pas pu en profiter plus longtemps. Aujourd'hui, de cette ancienne ville, il ne reste que les palais encore majestueux... A l'époque, cela devait être incroyable, car il faut imaginer en plus des pierres précieuses et semi précieuses qui ont disparues, des objets d'or et des étoffes un peu partout... On passe environ 2 heures à visiter au milieu de pas mal de groupes français. De retour à notre taxi nous faisons encore une heure de route pour rejoindre Agra dans une sacrée poussière. L'hôtel que nous avions sélectionné est malheureusement complet. On ne veut pas retarder notre chauffeur qui doit maintenant retourner sur Pushkar, nous le remercions et partons donc à la recherche d'un hôtel à pied... et là c'est le choc, puis l'inquiétude... On n'a jamais vu des chambres aussi crades! Hors de question que nous dormions au shanti Lodge, l'extérieur est crade, l'intérieur est pire, les taies d'oreiller noires de crasse, vraiment! On en voit un autre, puis un autre encore, rien de bien folichon, nous montons donc en gamme pour trouver une chambre propre à l’Athiti Hotel (1900 la nuit, négociée à 1500 soit 24 euros). Le soir, diner au Pizza Hut, c'était pas très épicé! Ni très exotique... Mais rendez-vous des touristes en mal de leurs "traditions" culinaires...
Pour ma part je passe une excellente nuit dans mes draps propres et doux, Stéphane n'a pas très bien dormi, pauvre petit père. Nous partons direct découvrir une des 7 nouvelles merveilles du monde, le TAJ MAHAL. Effectivement, c'est pas mal. Plus sérieusement, il mérite sa place. Première vision éblouissante et presque irréelle, le mausolée de marbre blanc apparait au fond d'un long jardin, flanqué de part et d'autres de deux autres édifices en grés rouge. Planté au centre d'une vaste plateforme, il  se dresse, colossal et en même temps, si léger et aérien. On reste là, tranquilles, à le contempler. Magnifique. Plus on s'approche, plus on découvre les détails incrustés dans le marbre blanc. Des frises florales dessinées au moyen de pierres semi précieuses (lapis Lazulis...), c'est de toute beauté. En plus on n'a de la chance, le temps est meilleur qu'hier et on a un peu de ciel bleu pour rendre l'ensemble encore plus enchanteur. On se promène, faisons une fois de plus la pause pour les touristes indiens contents de nous prendre en photo avec eux : si ça leur fait plaisir...nous cela nous amuse.
Après le Taj Mahal, on se balade tranquillement dans les ruelles un peu moins touristiques, ce qui permet de trouver un peu de quiétude et laisser pour un moment les rickshaws et autres vendeurs de souvenir qui harcèlent le touriste dans cette ville. On retrouve les indiens comme on les aime, naturels. Nous arrivons au Fort Rouge, on passera environ 2 heures à le découvrir.
Maintenant on attend notre train pour rejoindre Delhi, c'est un train express qui arrivera à 22h30. On a réservé un hôtel qui selon les filles que nous avions rencontrées en allant à Jailsalmer est très bien. L'avenir nous le dira... Une petite pensée pour Saphyr qui fête aujourd'hui son anniversaire... La carte arrivera bientôt... Pendant que j'écris cet article, Stéphane discute tranquillement avec les indiens en buvant un Chai... Un tantinet Macho, le Stéphane? Se mettrait-il à la mode indienne? Il est tant que nous rentrions et que je le remette à l'aspirateur! On part observer le
Sunset, à bientôt.
Le sunset...on ne le verra pas, une tempête de sable chaud s'est abattue sur la ville, impressionnant ! 

Retour à l'accueil