On est donc arrivé à la gare routière de Hospet aux alentours de 4.30 heures du matin. De là, nous avons pris un Rickshaw pour Hampi, il faut compter une demi-heure de route. A Hampi, à 5 heures du mat, à par les rabatteurs qui nous collent pour nous "aider" à trouver un hôtel, il n'y a pas foule! On essaie tant bien que mal à leur expliquer que nous n'avons pas besoin d'eux, puis sonnons aux portes des hôtels que nous avions retenus : ils sont soit complets, soit à des prix prohibitif! Après une petite heure de recherche, on fini par élire domicile à Amar Arun, une petite guesthouse sans prétention mais avec un grand lit, une douche toute propre et de jolis draps à la mode indienne. Le tout pour 650 roupies la nuit. Impeccable! On fait un petit somme puis vers 10 heures partons à la découverte d'Hampi la magnifique. , des ruines sur environ 30 km carrés laissent les traces d'une ville de 500 000 habitants à l'époque (apogée de l'empire Vijayanâgara au XVIième siècle) sur un sol sec avec d'énorme blocs de pierre ocre rouge. C'est vraiment magnifique. On retrouve le charme des cités d'antan comme celle de Palmyre en Syrie. Dans le petit centre du village, car depuis la chute de l'empire des Vijayanâgara la ville a été abandonnée (après un pillage qui a duré plus de 6 mois...) et il n'y a maintenant qu'un petit village au milieu des fabuleuses ruines, il y a un magnifique temple. Un peu plus bas, on profite du spectacle de la rivière et des hommes dans les embarcations si propres au sud de l'inde, les "bateaux-ronds-en-forme-de-panier", qui connaît le nom de ces embarcations?
Notre deuxième jour à Hampi, on loue des vélos pour visiter les vestiges alentours, il fait super beau, on voit des merveilles mais aie aie aie, le soleil est fort et à vélo, on ne s'en rend pas vraiment compte, résultat : méga coup de soleil pour Anso!!! J'ai le dos qui pèle maintenant! En fin de journée, on reprend un rickshaw pour la gare d'Hospet. Le but est de prendre le train de 5 heures pour Hubli, puis de Hubli, on a réservé un train couchette pour Goa. Comme on n'a pas les billets Hospet-Hubli, on arrive à 16 heures à la gare pour les acheter, en 5 minutes, cela était chose faite. Cela dit, on a bien fait d'être en avance car le train de 17 heures est en fait parti à ... 16h30!!! Le voyage se passe bien, en compagnie de voyageurs indiens, toujours curieux de l'autre et donc toujours prêts à entamer la conversation. A Hubli, pas de problème, on récupère notre couchette et nous endormons rapidement pour ne nous réveiller que le lendemain matin à Goa. Les nuits dans le train, on dort vraiment bien.

Retour à l'accueil